Menu Fermer

Journée des réfugié-e-s : cercle de silence le 20 juin

Action en lien avec la journée des réfugié-e-s

Les nommer par leur nom – 38 739 victimes de la forteresse Europe

 

Depuis 1993, au moins 38 739 personnes sont mortes en essayant de fuir vers l’Europe.

La plupart se sont noyées dans la mer Méditerranée. D’autres ont été abattues ou sont mortes étouffées. Des hommes, des femmes, des jeunes, des enfants, des bébés.

Aux frontières extérieures de l’Europe et en Afrique du Nord, des centaines de milliers d’êtres humains vivent dans des camps de réfugié-e-s de misère, subissant des conditions catastrophiques. La situation est surtout dramatique sur les îles grecques. La pandémie du coronavirus rend la situation encore plus alarmante.

Cela est triste.
Cela reste un scandale.

De là, l’idée de l’action « Écrire des lettres », proposée dans toute la Suisse : pour chaque personne décédée, cette action propose d’écrire à la main de brèves lettres adressées au Conseil fédéral, avec des copies à l’Union Européenne. Ainsi, la mémoire de toutes les personnes décédées sera honorée et en même temps, nous protestons contre leur mort.

Le but est d’arriver à 38 739 lettres de toute la Suisse.

Plus d’infos et modèles de lettres à écrire :

https://www.beimnamennennen.ch/

 

Cercle de silence – samedi 20 juin à 15h sur le parvis de Saint-Laurent

 Pour manifester silencieusement notre solidarité avec les victimes de la Méditerranée, le Conseil Œcuménique Eglise et Réfugiés (COER) vous invite à nous rejoindre sur le parvis de Saint-Laurent, puis à participer à l’action «Ecrire des lettres», dès 16h.

Flyer Cercle de silence